Espace Abonnés
Offres Adjib
Entreprise
Communication
Infos et loisirs
Tourisme
Sortir à Djibouti
Utiles et Pratiques
Informations pratiques
 

  Actualité Nationale

Avec


Ministère de la Justice / Unicef : Causeries sur les droits de l’Enfant
Les associations féminines de Wahleh Daba apportent leur contribution à l’élaboration du 2ème rapport périodique sur les droits de l’enfant.

Les consultations entamées par le Ministère de la Justice en partenariat avec l’Unicef sur le processus d’élaboration du 2ème rapport périodique sur la convention internationale des droits de l’enfant et de la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant se poursuivent dans la capitale. Jeudi dernier, c’était au tour des acteurs de la société civile de Wahleh Daba, un des quartiers populaires de la commune de Balbala, d’accueillir ces discussions.

Le Ministère de la Justice et des Affaires Pénitentiaires, chargé des Droits de l’Homme, en collaboration avec l’Unicef, a procédé au lancement des causeries de proximité avec les leaders des associations féminines, jeudi dernier dans l’après-midi au centre de développement communautaire de Wahleh Daba.

La rencontre s’est déroulée en présence de plusieurs hauts fonctionnaires du département ministériel de la justice et officiels onusiens. Citons, entre autres, le directeur de la législation, la planification, et des réformes au Ministère de la Justice, Ahmed Osman Hachi, Cette première réunion avait pour objectif d’associer les acteurs de la société civile locale au processus d’élaboration du 2ème rapport périodique sur la convention internationale des droits de l’enfant et de la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant.

Au cours de la séance, des porte-voix de la gent féminine de Wahleh Daba ont interprété un sketch sur les droits de l’enfant en matière d’éducation. Le choix du thème n’est pas anodin. Il a alimenté les discussions soutenues que les deux parties ont eues par la suite. C’est dire l’intérêt particulier que les femmes Wahleh Daba accordent au caractère inclusif du processus d’élaboration du 2ème rapport périodique sur la convention internationale des droits de l’enfant et de la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant.

Au cours de cet atelier, les leaders des associations féminines œuvrant dans ce vaste quartier ont apporté des remarques et des suggestions pouvant améliorer ce 2e rapport périodique et ont également souhaité que leurs recommandations soient prises en considération dans l’élaboration de ce document.

Rappelons aussi que ce rapport périodique est un outil pour mesurer les réalisations et les difficultés en matière de droit de l’enfant. Il fait l’objet d’un dialogue entre l’Etat partie à la convention et le comité onusien des droits de l’enfant qui formule des recommandations. Lesquelles seront la base de travail du prochain rapport périodique.

Par ailleurs, la République de Djibouti s’est efforcée de remplir ses obligations quant au respect des droits de l’homme. Les 9 et 10 août 2017, la République de Djibouti a soumis au comité des nations unies sur la discrimination raciale son rapport initial et périodique relatif à la mise en œuvre de la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Un instrument juridique international auquel notre pays adhère depuis 2011.

 

Source textes et photos : ADI, La Nation, RTD.

 

Bonjourdromadjib

TAUX DE CHANGE
Votre navigateur neprend pas en compte le javascript


Rechercher avecGoogle
     
Accueil Nous contacter FAQ Djibouti Telecom