Espace Abonnés
Offres Adjib
Particulier
Entreprise
Communication
Infos et loisirs
Tourisme
Sortir à Djibouti
Utiles et Pratiques
Informations pratiques
 

  Actualité Nationale

Avec


Le PM assiste aux festivités marquant le 4ème anniversaire de la création des garde-côtes
Le Quartier-général des garde-côtes, sur la jetée de l’Escale, a abrité hier la cérémonie de célébration du quatrième anniversaire de la création de ce corps qui remplit efficacement ses missions de surveillance du domaine maritime national.

Outre le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed et le ministre de l’Equipement et des Transports, ministre de tutelle des garde-côtes, la cérémonie a rassemblé de nombreuses autres personnalités dont la ministre de la Promotion de la Femme, Hasna Barkat Daoud, le ministre de la Santé, le ministre de l’Habitat et de l’Environnement, le ministre de l’Enseignement supérieur, le chef d’état-major des FAD, le général Zakaria Cheikh Ibrahim, le directeur de la sécurité nationale, M. Hassan Saïd Khaireh, l’ambassadeur de France, M. Mucetti, l’ambassadeur du Japon, M. Nishioka et de nombreux autres plénipotentiaires.

La cérémonie a commencé dès l’arrivée du Premier ministre qui, après avoir passé en revue une unité des garde-côtes, a pris place à la tribune officielle pour écouter l’allocution du colonel Waïs Omar Bogoreh, l’homme qui, depuis quatre ans, s’emploie à barrer la route aux trafiquants de tout poil qui écument les mers.

Le colonel Waïs a d’emblée rappelé que les garde-côtes, créés pour répondre à un besoin urgent en matière de sécurité en mer et de surveillance des eaux territoriales, avaient tout à apprendre et que, en quatre ans, ils ont acquis des connaissances et un savoir-faire inestimables grâce à l’appui des pays amis, notamment le Japon et les Etats-Unis, et l’Union européenne.

Il a cité quelques-unes des plus importantes acquisitions matérielles et a rappelé que le Japon, qui est le principal appui de ce corps, livrera en novembre 2015 deux patrouilleurs qui viendront renforcer leurs moyens.

Il a remercié tous les pays et les organisations qui financent des programmes de formation et octroient du matériel aux garde-côtes pour en faire un instrument efficace de lutte contre la piraterie maritime, les trafics d’êtres humains, les pillages des ressources halieutiques et d’autres activités nuisibles.

Le ministre de l’Equipement et des Transports, Moussa Ahmed Hassan s’est félicité pour sa part de la montée en puissance de ce corps qui assure des missions indispensables à la sécurité nationale. Il a lui aussi remercié le Japon, les Etats-Unis et l’UE pour leur appui qui a permis aux garde-côtes de renforcer leurs capacités.

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a pour sa part félicité le commandement des garde-côtes pour les résultats obtenus et a remercié les pays qui soutiennent ce corps depuis sa création.

Il s’est ensuite adressé aux hommes et aux femmes qui servent au sein de ce corps, les appelant à ne pas perdre de vue qu’ils sont au service des intérêts du pays, de sa sécurité et de son développement économique.

A l’issue des discours officiels, le colonel Waïs Omar Bogoreh a reçu des mains du Premier ministre Abdoulkader Kamil la médaille de chevalier de l’Ordre de la Grande Etoile de Djibouti. Un officier français d’Atalante, le colonel Bernard Baron, a également été décoré au cours de la même cérémonie. Et c’est le général Zakaria Cheikh Ibrahim qui lui a remis sa médaille d’officier dans l’ordre national du 27 juin.

La cérémonie de célébration du quatrième anniversaire des garde-côtes a pris fin autour d’un buffet au bord de la mer que les autorités ont d’autant mieux apprécié qu’en même temps, une parade navale se déroulait sous leurs yeux.

 

Source textes et photos : ADI, La Nation, RTD.

 

Bonjourdromadjib

TAUX DE CHANGE
Votre navigateur neprend pas en compte le javascript


Rechercher avecGoogle
     
Accueil Nous contacter FAQ Djibouti Telecom