Espace Abonnés
Offres Adjib
Entreprise
Infos et loisirs
Tourisme
Sortir à Djibouti
Utiles et Pratiques
Informations pratiques
 

  Actualité Nationale

Avec


Ministère de la Santé / ONUSIDA : Transfert de gestion du fonds de lutte contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose Un processus en voie de finalisation

Le ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh, a reçu lundi dernier une importante délégation de l’Onusida et du Fonds mondial de lutte contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose. Conduite par le directeur régional pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord Rangaiyan Gurumurthy, celle-ci comprenait le chef d’équipe régional, Joseph Serutoke, et la gestionnaire du portefeuille de Djibouti pour le Fonds mondial, Emina Rye-Florentz. Les officiels onusiens ont été introduits auprès du ministre par le représentant de l’Onusida à Djibouti, Farahad Hassan Farah. A noter que plusieurs hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ont assisté au déroulement de cette réunion de travail.

Les discussions ont essentiellement porté sur les voies et moyens de renforcer l’engagement des partenaires techniques en vue de soutenir l’accélération du processus de transferts de gestion de fond pour la lutte contre le trois maladies à savoir le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose.

A cet effet, le ministre de la Santé a rappelé à ses interlocuteurs l’ensemble des mesures qui ont été prises par le gouvernement afin de renforcer la coordination et rehausser les capacités techniques du pays à même d’assurer l’exécution et le suivi de ses programmes de santé prioritaires.

Par ailleurs et compte tenu des aléas des changements climatiques et du contexte épidémiologique qui en découle dans notre pays, le département ministériel de la santé entend mener une campagne nationale de lutte multisectorielle et pluridisciplinaire contre la prolifération de gites larvaires et ce, sur toute l’étendue du territoire national.

A ce sujet, les deux parties ont également convenu de consolider leur partenariat et leur collaboration dans la poursuite des efforts tournés vers l’intensification de la lutte anti-vectorielle notamment à travers les activités de distribution massive de Moustiquaire Imprégnés (MILDA) ainsi que du programme de pulvérisation intra-domiciliaire qui sera lancé prochainement.

A l’issue de la réunion avec le ministre de la santé, les membres de la délégation onusienne ont salué d’emblée les avancées entreprises par Djibouti dans la lutte contre les trois maladies.

De fait, ils ont unanimement affirmé leur engagement à appuyer davantage les efforts du département de la santé qui est en train de finaliser le processus de transfert de gestion du fonds de lutte contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose.

 

Source textes et photos : ADI, La Nation, RTD.

 

Bonjourdromadjib

TAUX DE CHANGE
Votre navigateur neprend pas en compte le javascript


     
Accueil Nous contacter FAQ Djibouti Telecom